The home stuff


Dans ce projet l’artiste veut mettre l’accent sur les différences entre les femmes et les hommes dans notre société. La violence dont les femmes sont victimes n’est pas seulement physique. Plus souvent que nous le croyons elle officie, invisible, perverse et silencieuse : une attaque à basse fréquence s’insinuant sous le seuil de détection de nos radars personnels et causant des dégâts irréversibles.

For this project Daiane wishes to emphasize the differences between women and men in our society. The violence against women is not just physical. More often than we think it takes hold, invisible, silent and perverse: a subtle attack creeping onto our personal radar, without detection, causing irreversible damage.